Vidéodermatoscopie

La vidéodermoscopie est aujourd’hui reconnue comme un examen de référence pour le diagnostic précoce du mélanome, notamment chez des patients à haut risque. Elle permet l’obtention d’images standardisées de haute résolution très reproductibles.

Elle s’adresse en particulier aux patients atteints du syndrome des nævi dysplasique ou tout ceux qui nécessitent une surveillance adaptée et rapprochée.
L’utilisation des enregistrements dermoscopiques reproductibles de chacune de ces lésions dysplasiques, couplée à une cartographie cutanée, permet le diagnostic précoce des lésions suspectes.

Dans les localisations où la cicatrice d’exérèse peut porter un préjudice esthétique et/ou fonctionnel, la vidéodermoscopie permet d’enregistrer la lésion suspecte. L’exérèse n’est indiquée qu’en cas de modification objective, en respectant un délai minimal de 3 mois.